Cuire sans matières grassesFaire mijoter sans matières grassesMarinade sans matières grasses


faire mijoterCuisson sans matières grasses

Nous vous conseillons d'une manière générale de cuisiner sans matières grasses, afin de limiter votre apport lipidique. C'est une bonne habitude à garder sur le temps.

À propos, pourquoi ajoutez-vous de l'huile ou du beurre pour faire revenir la viande ?
Pour la faire dorer, pour éviter qu'elle brûle, par habitude, parce que vous avez vu votre grand-mère cuisiner ainsi ? Rappelez-vous qu'1 l d'huile apporte 9000 kcal, 1 cuillère à soupe, 90 kcal… !

La cuisson sans matières grasses ne se limite pas à la grillade ou à la cuisson à la vapeur ! Plusieurs techniques de cuisson sont à votre disposition.

Finie la monotonie ! Variez selon les saisons, faites-vous plaisir.

 


Faire mijoter sans matières grasses

Principe

Le principe est de se servir de la graisse de constitution des viandes pour les faire dorer, afin d'éviter de rajouter de la matières grasse.

Vous pouvez ainsi garder vos livres de recettes, vos fiches de cuisine préférées...

Supprimez simplement dans les ingrédients la matière grasse pour faire revenir les aliments !

Ustensile

Cocotte ou sauteuse à revêtement anti-adhésif
Facultatif : autocuiseur pour un temps de cuisson plus court

Procédé

Dégraisser les morceaux de viande. Enlever la peau des volailles.

Laisser chauffer à feu vif l'ustensile utilisé, afin que le fond soit bien chaud.

Y déposer les morceaux de viande qui vont être saisis par la chaleur et qui vont ainsi rejeter des graisses. Les viandes les plus grasses (bœuf, agneau, porc) n'attacheront pas au fond de la cocotte. Il n'en est pas toujours de même avec les viandes moins grasses (veau, volaille) qui risquent de coller légèrement

Avec une cuillère en bois déglacer alors avec un peu d'eau ou avec quelques gouttes d'alcool ; vin blanc, vin rouge, porto, bière, cidre…selon la recette. Surveiller toujours la viande ; au bout de quelques minutes la viande sera d'une belle couleur dorée...

Même technique pour faire blondir les oignons : en les déglaçant avec un peu d'eau, ils vont caraméliser grâce à leur teneur en glucides.

Une fois ces aliments dorés, suivre la recette classique d'un mijoté : Ajouter dans la cocotte légumes, épices, aromates, herbes, coulis de tomates, vin blanc, vin rouge, cidre, bière, porto…ou simplement eau ; tous ces ingrédients vous donneront un plat en sauce savoureux.

Ajouter par exemple :

    1. des carottes au vin blanc pour un bœuf bourguignon
    2. des petits pois, des carottes, des navets et de l'eau parfumé avec des herbes de Provence pour un veau jardinier
    3. des champignons, une pomme et du cidre pour un porc à la normande
    4. du curry délayé dans 1 bol d'eau, avec 1 yaourt et une pomme pour un curry

d'agneau

Astuce
Comment épaissir la sauce ?

Avant cuisson : ajouter dans la cocotte soit une courgette épluchée, coupée en dés, soit 1 cuillère à soupe de fond de sauce déshydraté diluée dans un verre d'eau (fond de veau, fond de volaille, bouillon cube dégraissé). La sauce sera plus onctueuse et plus parfumée sans apport calorique supplémentaire.

Après cuisson : délayer 2 cuillères de maïzena à froid dans un petit bol d'eau et rajouter ce mélange dans la préparation. Laisser cuire à nouveau 5 mn.

Intérêt diététique

La sauce du plat peut être consommée à volonté, son apport calorique reste négligeable.

 


Marinade sans matières grasses

La marinade permet de préparer viandes et poissons à la cuisson.

Le principe est de laisser macérer toute une nuit viandes ou poissons dans un liquide acide, tel le vin , le vinaigre, le citron, le yaourt qui va permettre de les attendrir.

Les herbes aromatiques parfument la préparation.

Le rajout de matière grasse, telle l'huile, est loin d'être indispensable.

Le liquide de marinade peut être ensuite filtré et utilisé pour arroser la viande ou le poisson, rôtis ou grillés, ou encore comme base de sauce pour la cuisson des mijotés.

La marinade peut être cuite ou crue.