Comment le thé noir favorise la perte de poids ?

Oct 10, 2017 par

Devant les 500 millions (ou plus) de personnes obèses dans le monde selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), identifier des nouvelles stratégies pour perdre du poids est devenu une priorité pour les chercheurs. Dans une étude récente publiée dans la revue European Journal of Nutrition, les scientifiques montrent que boire du thé noir favorise l’amaigrissement. Focus sur cette phytothérapie particulière.

Bénéfices du thé noir dans l'amaigrissement

Thé noir versus thé vert ?

Jusqu’ici on considérait davantage le thé vert comme « la » déclinaison de la plante du théier facilitant la perte de poids. Avec cette nouvelle étude, les chercheurs de l’école de Médecine David Geffen de l’université de Californie montrent que le thé noir possède lui aussi un rôle clé dans la perte de poids en agissant sur d’autres mécanismes physiologiques.

A savoir ! Thé noir et thé vert sont issus de la même plante (Camellia sinensis) et c’est leur mode de préparation qui diffère. Le thé noir est un thé qui a subi une oxydation complète alors que le thé vert est oxydé partiellement et conserve davantage de polyphénols, des molécules organiques agissant comme des antioxydants en neutralisant les radicaux libres qui réagissent avec l’oxygène et oxydent nos cellules. On trouve moins de polyphénols dans le thé noir mais ce dernier se conserve plus longtemps.

Précédemment, les recherches avaient montré que le thé vert contient des petites molécules de polyphénols qui sont absorbées dans la circulation sanguine et les tissus pour, finalement, modifier le métabolisme hépatique de telle manière à accélérer la perte de poids.

Une étude, sur des souris atteintes d’obésité, avait montré qu’une supplémentation en extrait de thé vert accompagnée d’exercices physiques modérés réduisait, au bout de 16 semaines, leur poids corporel de 27% et leur masse graisseuse de 36%.

Ici, dans ces nouveaux travaux, les chercheurs ont dévoilé le mécanisme physiologique qui sous-tend les capacités amaigrissantes du thé noir. Les polyphénols qu’il contient n’agissent pas directement au niveau du foie, comme le thé vert, mais par l’intermédiaire du microbiote intestinal. Autrement dit, l’ensemble des micro-organismes (bactéries, virus) présents dans le gros intestin.

Le thé noir modifie la flore intestinale

Pour mener à bien leurs expériences, les chercheurs ont étudié et comparé quatre groupes de souris suivant un régime alimentaire différent pendant 4 semaines : un régime pauvre en sucre et en gras et trois régimes riches en gras et en sucre dont deux supplémentés en thé vert ou en thé noir. Résultats ? Les poids des souris ayant reçu le thé vert ou le thé noir ont diminué de manière comparable à celles ayant suivi un régime alimentaire faible en gras et en sucre.

Après avoir recueilli des échantillons du gros intestin des rongeurs, les chercheurs ont constaté que le nombre de bactéries associées à l’obésité avait chuté comparé aux souris de poids normal dont le nombre avait augmenté.

Seules les souris ayant consommé les extraits de thé noir ont vu leur niveau de bactéries Pseudobutyrivibrio augmenté considérablement. Ces bactéries favorisent dans l’intestin la formation d’acides gras à courte chaîne (AGCC) jouant un rôle dans l’amaigrissement.

A savoir ! Les AGCC sont des petits acides gras issus de résidus cellulosiques et d’amidons incomplètement digérés lors de la fermentation qui se déroule dans le côlon. La quantité d’AGCC fabriqués par ce mécanisme de fermentation est dépendante du type d’alimentation et du pool bactérien présent au niveau du gros intestin.

Pour Susanne Henning, l’auteur de l’étude qui a réalisé les expériences sur le modèle murin et qui s’est confiée à un journaliste du site Medical News Today : « Les résultats suggèrent que les thés verts et noirs sont des prébiotiques, des substances qui induisent la croissance de bons micro-organismes contribuant au bien-être d’une personne. »

Vous reprendrez bien une tasse de thé vert ou de thé noir !

Julie P., Journaliste scientifique

– Black tea boosts weight loss by altering gut bacteria. MedicalNewsToday. Honor Whiteman. Le 04 octobre 2017.
– Decaffeinated green and black tea polyphenols decrease weight gain and alter microbiome populations and function in diet-induced obese mice. European journal of nutrition. S.M Henning et al. Le 30 septembre 2017.
Julie P.

Journaliste scientifique.

Spécialiste de l’information médicale.

Passionnée par l’actualité scientifique et les nouvelles technologies.

Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.


Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.